Widip s’engage sur le plan écologique
juillet 19, 2022
Dans un monde où le digital est devenu omniprésent au quotidien, le nombre de données produites au niveau mondial a explosé ces dernières années et le secteur informatique pollue massivement.

Selon un rapport de l’ADEME, le secteur numérique est responsable de 4% des émissions de GES et consomme près de 10% de l’électricité mondiale, c’est-à-dire plus que l’aviation.

Les datacenters sont en grande partie responsables de cette pollution numérique et consomment une énorme quantité d’eau et d’électricité pour fonctionner. De plus, la pollution liée aux déchets numériques est conséquente, car très peu d’appareils sont recyclés (moins de 20%).

Chez Widip, nous tenons à nous engager en faveur de la protection de l’environnement et nous limitons au maximum notre impact écologique au quotidien. En plus des diverses actions mises en place en interne, nous prenons d’autres initiatives pour adopter une démarche écoresponsable. 

Données stockées dans des Green Datacenters

Experts de l’hébergement cloud à destination du secteur social et médico-social, nos datacenters sont certifiés ISO 27001-HDS. En plus de ces certifications, nous avons choisi de privilégier des infrastructures écoresponsables, telles que le Green Datacenter d’Eolas, situé à Grenoble. Bien que ce type d’équipement nécessite un système de climatisation généralement très polluant, Eolas a choisi d’utiliser la nappe phréatique située 30 mètres plus bas pour faire des échanges thermiques. 

Ainsi, elle puise l’eau souterraine du Drac afin de refroidir ses appareils, ce qui lui permet de grandement limiter son impact écologique. Grâce à cela, Eolas parvient à utiliser 3 fois moins d’énergie qu’un datacenter classique pour climatiser ses équipements. De plus, l’entreprise utilise uniquement de l’énergie verte pour fonctionner, qui est en partie produite par ses propres panneaux solaires. Il s’agit d’un des datacenters les plus performants d’Europe avec une empreinte carbone négative. 

Nous pouvons aussi ajouter que le matériel utilisé dans ces datacenters est reconditionné et mutualisé, car il peut y avoir plusieurs clients sur un même serveur.

Une politique de sobriété numérique 

Chez Widip, nous avons également mis en place une politique de sobriété numérique, c’est-à-dire un mode de fonctionnement qui permet de limiter notre empreinte numérique et notre consommation d’énergie. Cette politique se matérialise en appliquant plusieurs bonnes pratiques dans notre quotidien.

Tout d’abord, nous adoptons une stratégie de rétention des données la plus écologique possible. On ne conserve pas les données inutiles et nous compressons nos fichiers pour réduire l’espace alloué sur les serveurs. De plus, nous appliquons un processus de déduplication, qui vise à éliminer les copies excessives de données et réduit considérablement les besoins en capacité de stockage. Nous faisons également en sorte de limiter nos échanges par e-mail ainsi que l’envoi de pièces jointes afin d’optimiser le partage de fichiers en indiquant leurs emplacements.

Enfin, nous communiquons régulièrement en interne afin d’encourager nos collaborateurs à appliquer des bons gestes au quotidien : Nettoyer les boites e-mail, supprimer les programmes non utilisés, limiter les espaces de stockage par utilisateur, etc. 

Gestion du matériel numérique

Pour aborder ce dernier point, il faut savoir que la fabrication des équipements informatiques est une des principales causes de l’impact écologique du numérique. La WWF France rappelle que « À elle seule, la fabrication d’un ordinateur nécessite 240 kg de combustibles fossiles, 22 kg de produits chimiques et 1,5 tonne d’eau ! ». Pour limiter cette pollution, Widip a adapté la gestion de son équipement informatique. Depuis 2 ans, nous privilégions l’achat de matériel reconditionné plutôt que neuf, tels que les ordinateurs, les routeurs ou encore les switchs. Ces équipements, plus économiques et écologiques, sont utilisés en interne, mais aussi proposés à nos clients. De plus, la garantie de nos serveurs est systématiquement prolongée, si ceux-ci restent en bon état et exploitables. Nous travaillons également avec des sociétés de reconditionnement telles que AFB Group , qui collecte des équipements auprès d’entreprises afin de les réparer et de les remettre sur le marché. Nous orientons également nos clients vers des sociétés telles que les Ateliers du bocage et Elise afin que leurs anciens équipements soient démantelés et recyclés.
L’ensemble de ces démarches permet à Widip de s’engager efficacement dans la protection de l’environnement, tout en optimisant nos modes de fonctionnement en interne. Nous avons la volonté de toujours progresser dans cette voix afin de prendre soin de notre planète.

Partagez cet article

Une question, une demande ?

Toute notre équipe est disponible pour vous accompagner

Plus d'actualités

Widip s'engage sur le plan écologique
ESMS Numérique

Widip s’engage sur le plan écologique

Chez Widip, nous tenons à nous engager en faveur de la protection de l’environnement. Nous prenons donc diverses initiatives écologiques.