publié le 27 janvier 2021

« ESMS numérique » : c’est parti

En 2021, le programme « ESMS numérique » du gouvernement entre dans sa phase opérationnelle. L’objectif est d’accompagner les établissements et services médico-sociaux dans leur transition numérique et de généraliser le déploiement du dossier usager informatisé. Les premiers appels à projets seront lancés en février 2021, avec un budget de 30 millions d’euros.

 

Ce n’est un secret pour personne, les dossiers d’usagers sur papier sont encore la règle dans nombre d’établissements médico-sociaux. Mais tout va changer dans les prochains mois, sous l’impulsion du programme « ESMS numérique ». Celui-ci s’inscrit dans le cadre de la feuille de route gouvernementale « Accélérer le virage du numérique en santé » et du Ségur de la Santé.

 

 

 

Du matériel aux nouveaux usages

 

L’objectif de l’Etat est d’accompagner les ESMS dans leur transition numérique. Bien souvent, il s’agira de les aider, y compris financièrement, à déployer des systèmes d’information solides et matures (matériel, logiciels, sécurité informatique, conformité au RGPD, interopérabilité). 

 

La délégation ministérielle au numérique en santé (DNS) a défini cinq axes d’intervention pour ce plan :

 

  1. L’accompagnement dans la mise en place des outils numériques et la montée en compétences des personnels ;
  2. Le développement de services numériques à destination des usagers, pour renforcer leur implication dans leur parcours ;
  3. Le déploiement du dossier usager informatisé interopérable (DUI) ;
  4. L’intégration et la conformité aux référentiels et services socles prévus par la stratégie « numérique en santé » (messagerie sécurisée des professionnels de santé, dossier médical partagé, outil de coordination des parcours de santé – « e-parcours », projet d’ordonnances dématérialisées – « e-prescription », etc) ;
  5. L’innovation et l’expérimentation de nouveaux usages au sein des équipes.

 

 

 

 

Démarrage de la première phase

 

 

Initiée en 2020, la phase d’amorçage du programme entre dans sa phase opérationnelle en ce début 2021 et s’achèvera en 2022. Elle s’adresse aux structures médico-sociales accueillant des personnes âgées ou en situation de handicap, financées par l’assurance maladie. L’objectif principal est le déploiement du dossier usager informatisé dans l’ensemble du secteur, mais les fonds pourront aussi aider ces structures à s’équiper en informatique.

 

La CNSA (Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie) pilote ce programme avec un budget de
30 millions d’euros.

 

Durant cette première phase, 50 projets de déploiement du DUI seront retenus pour quelque
800 établissements et services médico-sociaux pilotes. Les Agences régionales de santé sont chargées de sélectionner ceux-ci, via des appels à projets annoncés pour février 2021

Dans un deuxième temps, un plan d’investissement de 600 millions d’euros décidé dans le cadre du Ségur de la Santé permettra d’élargir le soutien à l’ensemble des ESMS. 

 

 

Pour aller plus loin :

 

30 mars 2021

pilotage :

Schéma directeur du système d’information (SDSI) : 6 bonnes raisons de se lancer
Cette fois c’est parti : la transition numérique du secteur médico-social est lancée, soutenue par le plan « ESMS numérique »  et encadrée…
en savoir plus en savoir plus

23 mars 2021

réglementation :

Entretien avec Marie Hortala, chargée de mission Qualité et Risques chez Odynéo
« RGPD : les ESMS ne partent pas de zéro »   Odynéo est une association de familles dédiée à la prise…
en savoir plus en savoir plus